Le contrat de classe - Facing History and Ourselves


 

Le contrat de classe

Synthèse

Une classe FHAO est un lieu où il existe des règles explicites et des normes implicites pour que chacun ait le droit de prendre la parole, un lieu où l’on écoute et apprécie différents points de vue, où l’on se sent responsable non seulement de soi-même, mais aussi des autres élèves et du groupe tout entier, et où chacun s’exprime et participe au processus décisionnel. FHAO appelle ces classes des communautés de réflexion. Celles-ci ne naissent pas par accident. Elles sont cultivées de façon délibérée par les profs et les élèves, qui tous attendent d’être traités avec le même respect. Établir un contrat au cours d’une franche discussion est une bonne façon d’aider les communautés d’apprenants à définir des normes auxquelles tous peuvent adhérer. Cela implique parfois la rédaction en commun d’un contrat de comportement officiel.

 

Procédé

On trouvera ci-dessous quelques conseils pour faciliter les conversations et activités destinées à élaborer un contrat.

1.    Définir le terme « contrat ». Un contrat implique que toutes les parties sont tenues de respecter l’accord auquel elles sont arrivées. Les élèves peuvent réfléchir à ce que cela signifie d’avoir un contrat de classe.

2.    Pour préparer les élèves à rédiger un contrat de classe, demandez-leur de réfléchir à leurs propres expériences au sein d’une communauté d’élèves. Les questions suivantes peuvent les aider à structurer leurs réflexions :

·         Pensez à un moment où vous vous êtes sentis suffisamment à l’aise pour exprimer vos idées ou poser des questions en classe. Qu’est-ce qui a fait que vous vous sentiez en confiance à ce moment-là ?

·         Pensez à un moment où vous aviez des idées ou des questions mais ne les avez pas exprimées. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé à ce moment-là ?

3.    Les enseignants FHAO se sont aperçus que pour être réellement utiles, les contrats doivent inclure une série de règles et d’attentes claires et  définir les sanctions pour ceux qui ne remplissent pas leurs obligations en tant que membres d’une communauté d’apprenants.

Il y a bien des façons de rédiger un contrat de classe. On peut, par exemple, demander aux élèves, répartis en petits groupes, de rédiger une série de règles ou d’ « attentes » pour l’ensemble de la classe. Nous suggérons d’en limiter le nombre (p. ex. trois à cinq points), pour qu’il soit facile de se les rappeler. Lorsque les groupes présentent leurs idées, on peut les organiser par thèmes. S’il y a des tensions ou des contradictions dans les attentes suggérées, on en discute avec toute la classe. Même si le but est de tenir compte des idées des élèves, c’est au professeur de veiller à ce que celles qui seront reprises dans le contrat final promeuvent un climat d’apprentissage où tous se sentent en sécurité.

4.    Pour lancer la conversation de façon plus concrète, on peut fournir aux élèves une liste de normes, règles ou attentes qui ont servi dans d’autres classes FHAO. Demandez-leur ce qu’ils en pensent. Quelles sont celles qui aideront leur groupe à créer un climat d’apprentissage sûr, respectueux et productif ? Invitez-les à modifier la liste en supprimant, ajoutant ou corrigeant certains éléments.

On trouvera ci-dessous une liste de normes utilisées dans d’autres classes FHAO : 

·         Écouter avec respect. Essayer de comprendre ce que dit l’autre sans émettre de jugement prématuré.

·         Faire ses commentaires à la première personne du singulier (« Je… »).

·         Si vous éprouvez de la gêne à l’idée de faire un commentaire ou de poser une question, notez l’idée dans votre journal. Vous pouvez en parler au professeur afin de trouver un moyen de la présenter aux autres sans vous sentir mal à l’aise.

·         Si quelqu'un propose une idée ou pose une question qui vous aide dans votre propre apprentissage, dites-lui merci.

·         Si quelqu'un dit quelque chose que vous trouvez blessant ou offensant, ne vous attaquez pas à lui/elle directement.

·         Faites savoir que vous trouvez le commentaire (et non son auteur) blessant et expliquez pourquoi.

·         Les remarques humiliantes sont inacceptables.

·         S’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas, posez une question.

·         Pensez avec la tête et avec le cœur.

·         Ne monopolisez pas le temps de parole. Laissez les autres parler.

·         N’interrompez pas les autres quand ils parlent.

·         Notez vos idées dans votre journal si vous n’avez pas le temps de les exprimer en classe.

·         Ce que vous écrivez dans votre journal ne doit pas nécessairement être lu en public.

 

5.    Pour aider les élèves à rédiger un contrat, on peut aussi leur demander comment ils auraient aimé voir certains scénarios se dérouler. On peut s’inspirer de l’expérience des élèves eux-mêmes pour cela. Par exemple : 

·         Lorsqu’on a une idée ou une question qu’on veut soumettre aux autres, on peut…

·         Lorsqu’on n’ose pas exprimer son idée à voix haute, on peut…

·         Lorsque quelqu'un dit quelque chose qu’on apprécie, on peut…

·         Lorsque quelqu'un dit quelque chose qui prête à confusion ou pourrait être blessant, on peut…

·         Pour veiller à ce que tous aient la possibilité de participer à une discussion en classe, on peut…

·         Si on lit ou visionne quelque chose qui suscite de la tristesse ou de la colère en nous, on peut…

·         Pour se montrer respectueux des idées des autres, on peut…

6.    Pour inaugurer le contrat avec la classe, on peut organiser une joyeuse cérémonie de signature. Les élèves peuvent signer leur propre copie ou une copie en grand  qu’on affiche au mur. On peut aussi leur donner brièvement la parole pour expliquer en quoi le contrat les aidera à créer une communauté d’apprenants sûre et productive.

Reproduced with permission. Copyright © 2018 by Facing History and Ourselves, Inc. www.facinghistory.org